NOS MISSIONS

La dynamique de métropolisation et les mutations institutionnelles en cours questionnent le sens même de la planification stratégique. Nous sommes entrés dans l’ère des inter-territorialités, des connexités, des interdépendances, des réciprocités… qu’elles soient choisies ou subies. C’est pourquoi, les nouvelles interfaces politiques et territoriales qu’il s’agit d’organiser, appellent des jeux d’alliances entre territoires métropolitains, urbains, périurbains et ruraux, interpellent l’agilité de nos modes de gouvernance, sollicitent de nouveaux cadres d’actions territoriales.

Dans cette nouvelle géographie métropolisée qui redistribue les cartes du développement territorial, les missions de l’Agence se structurent principalement autour d’un travail de mise en synergie des acteurs et de construction d’une vision commune pour le futur. Depuis 2016, 2 leviers sont privilégiés :

  • d’une part, la consolidation du foyer métropolitain auvergnat, essentiellement concentré sur l’agglomération clermontoise et son vaste ensemble urbain allant de Vichy à Brioude (missions MCVA, Communauté Urbaine, fusion d’EPCI…) ;
  • d’autre part, les mises en réseau des acteurs, des idées, des projets dans les circuits régionaux, nationaux et européens (contributions réseau des 4 Agences, FrenchTech, TechTown…).

Le point commun de ces missions est de chercher à transformer les problèmes en opportunités et les défis en solutions en convoquant, autour d’une même table, ce qu’on nomme la “Quadruple hélice”  formée des pouvoirs publics, des instituts de recherche, des entreprises et des habitants-usagers.

Mettre en œuvre la ville durable, c’est penser le territoire à une échelle cohérente et fonctionnelle. C’est aussi, faire appel à des modes plus coopératifs et participatifs de manière à impliquer l’ensemble des acteurs. C’est enfin, aborder les projets dans toutes leurs dimensions physiques, environnementales, économiques, sociales… Mettre en œuvre la ville durable nécessite donc un renouvellement profond des pratiques de l’aménagement pour adopter une approche globale et intégrée du développement et du projet susceptible de mener à des actions opérationnelles qui contribueront à un mieux-être sur nos territoires.
Dans le contexte des recompositions territoriales actuellement à l’œuvre, un outil d’ingénierie tel que l’Agence d’urbanisme constitue un support utile et pertinent pour animer des ateliers d’acteurs, trouver des temps d’échanges et d’études qui rompent avec une approche sectorielle, construire un vision stratégique articulant les différentes échelles des territoires, mettre en cohérence les politiques publiques d’habitat, de solidarité, de projets urbains, d’environnement et de mobilité .
A travers différents dossiers (Rencontres Citoyennes de la Mobilité, protocole NPRU, implications dans les PLH et les AEU…), l’intervention de l’Agence sur cet axe de travail a ouvert de nouvelles façons de faire vivre l’esprit “city lab” et “smart west” que peut revendiquer légitimement la métropole d’équilibre de l’ouest régional.

Les collectivités élaborent leurs stratégies d’intervention ainsi que leur mise en œuvre sur le territoire. Elles ont ainsi un besoin de plus en plus crucial :

  • d’une connaissance territoriale fine, objective, réactive et au plus proche de leurs questionnements ;
  • d’une sensibilisation des nouveaux modes de faire dans la fabrique de la ville durable (innovation sociale, expérimentation, co-conception…).

La connaissance territoriale est également mise au service des Observatoires. Chacun d’eux construit sa pertinence sur un réseau de partenaires locaux : acteurs, décideurs, experts, garant de l’objectivité des débats et des analyses. L’opportunité nous est offerte de croiser les thématiques et de proposer des outils dynamiques, diffusables et évolutifs participant à la cohérence des politiques locales. Mutualisée, pertinente donc stratégique, partagée ; voici les qualificatifs d’une connaissance territoriale efficiente au service de l’ambition de son territoire.Le contexte actuel de reconfiguration territoriale et d’intégration de plus en plus poussées de nos collectivités obligent une agilité accrue des observatoires (et de la connaissance territoriale en général) à croiser d’autant plus les échelles et les thématiques. La logique de plus en plus intégrée des projets et des process de fabrication des territoires interrogent également la place de l’habitant, usager-expert dans la co-production partenariale des analyses des observatoires : les thématiques sociales et mobilités pourraient être des premiers lieux d’expérimentation dans les années à venir.

La Note @gence

n°15 : Connecter Clermont Vichy Auvergne aux grandes métropoles : nouveautés 2018, mars 2018

n°14 : OSE Clermont : entreprise et réseaux. Synthèse de la matinale du 23 mai 2017

n°13 : Synthèse de la matinale du 22 mai 2017 : Connecter Clermont Vichy Auvergne aux grandes métropoles nationales et internationales.

n°12 : Services routiers librement organisés : une implantation forte sur la métropole clermontoise, mars 2017

n°11 : Synthèse de la matinale du 8 juillet 2016 : Clermont et le défi métropolitain en Auvergne Rhône Alpes, juillet 2016

n°10 : TechTown – Programme URBACT III : réseau des villes européennes, mai 2016

n°9 : Clermont Communauté : processus de transformation en Communauté ubaine, mars 2016

n°8 : L’entre deux villes : Cataroux / République / Saint Jean, au coeur de la dynamique métropolitaine clermontoise, février 2016

n°7 : Les Trames Vertes et Bleues à l’échelle du territoire du Grand Clermont, novembre 2015

n°6 : Transport par autocar : quelles perspectives pour l’agglomération clermontoise ?, octobre 2015

n°5 : Rapport Duron : quel avenir pour les trains nationaux en Auvergne ?, juin 2015

n°4 : Démarche urbaine intégrée en région Auvergne, novembre 2014

n°3 : LGV POCL, novembre 2014

n°2 : A89-A6, décembre 2013

n°1 : LGV POCL, octobre 2013

 

Orientations 2018 de l’Agence

Dernières publications

Nous suivre

RSS
Follow by Email
Google+
Google+
https://clermontmetropole.org/nos-missions">
YOUTUBE