Brèves n°41, février 2017
Télécharger (PDF)
Sommaire
:: Actus locales
:: Actus grande région et France
:: En bref : presse nationale, publications et agenda

Edito


Rassemblant les principaux acteurs de la mobilité locale (SMTC, Conseil départemental du Puy-de-Dôme, région Auvergne-Rhône-Alpes, SNCF, T2C…), l’observatoire des déplacements a été créé en 2002. L’agence d'urbanisme et de développement Clermont Métropole en assure les missions de "secrétariat permanent" qui consistent à collecter des données, à les traiter et à diffuser de l’information.
 
L’objectif est de suivre l’évolution des pratiques en termes de mobilité ainsi que les politiques menées à plusieurs échelles : l’agglomération clermontoise (suivi du Plan de Déplacements Urbains), le Grand Clermont (en lien avec le Schéma de Cohérence Territorial) mais aussi la zone métropolitaine qui s’étend de Vichy à Brioude (territoire de l’enquête ménage déplacements de 2012).
 
Dans le cadre de sa mission d’information, la présente newsletter relate périodiquement les principales évolutions du système de mobilité locale  ainsi que les actualités régionales voir nationales impactant nos pratiques (veille juridique, appel à projets…). Au regard, d’une actualité riche, mais qui peut rapidement vieillir, nous vous invitons à vous connecter plus fréquemment à la page "Google+ - Les brèves de l’Observatoire des Mobilités". Ainsi, vous recevrez de manière fréquente (entre tous les 15 jours et tous les mois) un mail pour parcourir les dernières actualités.
 
Le présent numéro établi un récapitulatif des évènements clés pour le territoire en termes de mobilité en 2016 et dresse les perspectives connues à ce jour pour 2017.

Bonne lecture à tous.


Christel Griffoul & Jean-Michel Demard, direction par intérim de l'Agence d’urbanisme et de développement Clermont Métropole.

Un nouveau média pour Les brèves de l'observatoire des mobilités

Afin de compléter la newsletter des "brèves de l'Observatoire des Mobilités", nous avons créé une plateforme "Google+", dédiée à l'actualité "fraîche" de la mobilité. 
Si vous souhaitez être informé de la publication de nouvelles actualités, rejoignez-nous à partir de votre compte Google ou Gmail. Si vous n'en disposez pas, envoyez-nous tout simplement votre mail et nous vous enverrons un message.
Retour SOMMAIRE




MOBILITES

Février –> Novembre 2016 : les Rencontres Citoyennes de la Mobilité
Après avoir consulté les citoyens, les associations ou encore les experts de la mobilité, les Rencontres Citoyennes de la Mobilité ont permis de proposer 22 actions pour optimiser la mobilité dans l’agglomération. Certaines actions, comme la mise en place de "Noctambus", verront une déclinaison opérationnelle à court terme. D’autres actions, comme créer des "pistes cyclables sécurisées, continues et connues", sont programmées à plus long terme et seront inscrites dans le futur Plan de Déplacements Urbains, dont la révision a été engagée à l’automne 2016. . 

En savoir + : Manifeste des Rencontres Citoyenne de la Mobilité


Auvermoov : 4 lauréats pour cette première édition
Créée à l’initiative du SMTC, la plate-forme Auvermoov [action 13 des Rencontres Citoyennes de la Mobilité] visait à faire émerger de nouvelles solutions de mobilité. Après 3 mois d’échanges avec les futurs utilisateurs et de développement des applications, le jury d’Auvermoov (expert + vote du public) a décidé de récompenser 4 projets parmi les 31 présentés. Il s’agit de :
- Handivalise
- Zouzoucar
- Ecov
- MyBus  

En savoir + : auvermoov.fr

 
 
 
 TRANSPORTS URBAINS

Avril –> Novembre 2016 : grands travaux de modernisation du viaduc St-Jacques et de la plate-forme du tramway 
Suite aux problèmes d’infiltration d’eau et d’étanchéité, de lourds travaux de réhabilitation du viaduc Saint-Jacques ont été menés d’avril à octobre. Durant cette période, la ligne de tramway circulait des Vergnes à Maison de la Culture. L’itinéraire sud étant assuré par une ligne de bus de substitution. Côté circulation routière, la fermeture du viaduc a entraîné un report notamment sur l’avenue Léon Blum et la rue Marivaux, sans difficultés majeures.

Lancement des études pour la ligne B de tramway [action 2 des Rencontres Citoyennes de la Mobilité] 
Le SMTC a souhaité engager une étude pour la mise en site propre intégral bus ou ligne de tramway sur le corridor de la ligne B. En termes de tracé, l’étude visera à identifier différents scénarios (sur le corridor existant, étude de variantes, étude d’extensions), puis à approfondir les deux plus pertinents. En termes de matériel roulant, une analyse comparative, en termes de coût (achat et exploitation), d’insertion et de franchissement des rampes sera menée selon 3 options : bus à allonge, tramway Translohr et tramway ferroviaire.

3 Décembre 2016 : la ligne A de tramway fête ses 10 ans
Quelques chiffres sur la ligne de tramway :
- 13 novembre 2006 : mise en service entre Champratel et CHU Gabriel Montpied (9 km – 22 stations)
- 27 août 2007 : mise en service de l’extension vers La Pardieu avec desserte du Campus (+5 km - +9 stations)
- 16 décembre 2013 : mise en service de l’extension vers Les Vergnes. La ligne serpente la ville sur 15,7 km de long avec 3 stations
- Parc initial : 20 rames de Translohr STE4 (32 mètres) d’une capacité de 225 personnes. Le parc a été porté par la suite à 25 rames
- Coût (tranche 1 et 2) : 290 millions d’euros
- Coût tranche 3 (Les Vergnes) : 28 millions d’euros
- Trafic moyen quotidien : 65 000 voyageurs par jour, soit environ 55 % du trafic du réseau


En savoir + : tramway de Clermont-Ferrand


Juillet 2016 : premier bilan après 1 an de tarification solidaire 
Établie depuis juillet 2015, la tarification solidaire vise à faire bénéficier les plus démunis d’abonnement mensuel T2C à prix très réduit (tarif 2015 - entre 3,60 € et 22,70 € / mois suivant le revenu des personnes). L’arrivée de cette tarification a dopé les ventes d’abonnement. Ce type d’abonnés représente aujourd’hui environ un tiers de la clientèle du réseau. Le dispositif a fait l’objet de modifications au 1er juillet 2016 pour élargir le dispositif. 

En savoir + : la tarification solidaire

 


 TRANSPORTS INTERURBAINS

Mobilité interrégionale par autocar : Clermont-Ferrand 9ème ville la plus fréquentée
Dès l’entrée en vigueur de la loi Macron (été 2015), les compagnies d’autocars ont développé des lignes Paris <> Montpellier, Bordeaux <> Lyon et Rennes <> Grenoble via Clermont-Ferrand. Durant l’année scolaire 2015 / 2016, les destinations se sont multipliées : Brest, Le Cap d’Agde, Limoges, Marseille, Milan, Perpignan, Toulouse… Toutefois, depuis septembre 2016, si quelques nouvelles offres sont apparues (Flixbus prolongeant la ligne de Montpellier vers Arles, Ouibus ouvrant une ligne vers la Bretagne…), plusieurs fermetures ont pu être observées : Lignes vers Limoges / Guéret ou Le Cap d’Agde (Flixbus), ligne Megabus sur Paris (cette compagnie a fait faillite au plan national fin novembre) ou encore le retrait d’Isilines sur les transversales Lyon <> Bretagne  et Lyon <> Bordeaux.
 
Malgré ces ajustements d’offres, l’émergence du marché des autocars a contribué au rayonnement de Clermont-Ferrand, avec notamment l’apparition de lignes non couvertes par des trains directs (ex : lignes vers Bordeaux, Grenoble, Montpellier, Nantes ou Toulouse). Les cars « Macron » ont rencontré un fort succès localement, puisqu’au plan national, Clermont-Ferrand est la 9ème ville en termes de fréquentation. La liaison la plus fréquentée est celle avec Lyon. Clermont-Ferrand <> Lyon est d’ailleurs, au plan national, la ligne la plus empruntée pour des déplacements de province à province.

En savoir + :  Rapport annuel du transport par autocar et gares routières (novembre 2016) / Les pratiques de mobilité de longue-distance des voyageurs sur les lignes régulières d’autocar librement organisées – Enquêtes de terrain (décembre 2016)


 

 TRANSPORTS FERROVIAIRES

Eclaircissement pour l’ensemble des dessertes Intercités touchant l’Auvergne 
Suite au rapport Duron sur l’avenir des trains Intercités remis au gouvernement en mai 2015, ce dernier a engagé une politique de rationalisation de ce marché du ferroviaire bâti sur 3 piliers :
- Suppression de la plupart des trains de nuit (car activité fortement déficitaire) ;
- Maintien dans le giron de l’Etat des lignes les plus structurantes ;
- Transfert aux régions des missions à courte / moyenne distance.
Dans ce cadre, il pouvait être craint que des services ferroviaires disparaissent. Or, l’Etat a souhaité conserver les lignes Paris <> Clermont-Ferrand et Nantes <> Tours <> Moulins <> Lyon sous son autorité. Concernant les lignes Paris <> Montluçon, Clermont-Ferrand <> Béziers / Nimes, les régions Centre Val de Loire et Occitanie seront autorités organisatrices (dimensionnement de l’offre, tarifs, correspondances…), mais l’Etat achètera du matériel neuf pour ces lignes et continuera à prendre en charge le déficit d’exploitation les premières années.
En Auvergne, au final, seule la liaison avec Bordeaux n’a pu être "maintenue". En effet, cette liaison, depuis 2012 / 2014 n’existait plus que sur les "cartes". En effet, la ligne Bordeaux <> Limoges <> Montluçon <> Lyon avait été supprimée en raison de travaux fin 2012 et la ligne Bordeaux <> Brive <> Ussel <> Clermont-Ferrand a été coupée à l’est d’Ussel depuis l’été 2014, en raison du mauvais état de la voie. Sur ce dernier axe, la région Nouvelle Aquitaine a accepté le transfert de la liaison Bordeaux <> Ussel dans le périmètre des TER.

En savoir + : Dossier de presse "un nouvel avenir pour les trains d’équilibre du territoire"


SNCF : horaires 2017 – pas de changement de dessertes pour l’étoile ferroviaire clermontoise, mais du nouveau matériel 
 Le changement annuel d’horaires intervenu au 11 décembre 2016 reconduit l’offre existante : 8 trains par jour pour Paris comme pour Lyon, 30 pour Vichy… La principale nouveauté est l’apparition des nouveaux TER "Régiolis", qui sont déployés actuellement sur les axes Clermont-Ferrand <> Lyon, Clermont-Ferrand <> Moulins et Clermont-Ferrand <> Thiers.

En savoir + : Fiches Horaires région Auvergne-Rhône-Alpes / Plaquette de présentation du matériel Régiolis

 

 TRANSPORTS AERIENS

L’aéroport Clermont Auvergne : la compagnie locale Flykiss, un nouvel horizon pour l’aéroport 
L’aéroport de Clermont-Ferrand traite bon an mal an depuis 2008 environ 400 000 passagers par an, dont environ les deux tiers concernent les liaisons avec Paris (Orly + Roissy). L’année 2016 et le début 2017 ont été marqués par une baisse des offres proposés par les compagnies implantées depuis plusieurs années sur Clermont-Ferrand :
Air France qui a ramené son nombre de vols sur Orly de 5 à 4 rotations par jour en mars 2016 ;
Ryanair qui n’a pas reconduit pour l’été 2016 la ligne vers Londres, mais qui proposera à nouveau 2 vols hebdomadaires pour l’été 2017 (3 juillet -> 27 octobre) ;
Hop ! qui vient de cesser l’exploitation de la ligne vers Lyon (depuis le 6 février), qui avait une fonction de rabattement pour se rendre après correspondance en moins de 3h notamment à Bruxelles, Strasbourg ou Venise. Des négociations sont en cours pour une reprise de la ligne.
 
Toutefois, à partir de novembre 2016, la compagnie clermontoise Flykiss a ouvert des lignes vers Brest, Lille, Londres, Nice et Strasbourg. 

En savoir + : www.clermont-aeroport.com

 

 ROUTES ET AUTOROUTES

A75 – mise à 2x3 voies : travaux au Brézet, études en cours au sud de Clermont-Ferrand 
Le chantier de mise à 2x3 voies des derniers hectomètres de l’A71 (entre l’échangeur 16 Le Brézet et la jonction avec les autoroutes A75 / A711 au droit du Puy de Crouël) ont été engagé à l’automne 2016 pour une mise en service début 2018.
Plus au sud, une dizaine de kilomètres de l’A75 feront l’objet de travaux d’élargissement entre 2018 et 2021. Pour l’heure, les études sont en cours. Au-delà des études techniques de conception routière, APRR réalisera une étude de déplacements plus globale sur les incidences sur les réseaux locaux et Clermont Auvergne Métropole (communauté urbaine) réalise une étude de programmation du secteur Ernest Cristal [action 5 des Rencontres Citoyennes de la Mobilité]. Cette dernière vise à dégager des pistes d’actions pour « recoudre » entre eux les quartiers clermontois de part et d’autre de l’autoroute (cheminements modes actifs – vélos / piétons, voies bus) à l’occasion des prochains travaux d’élargissement.

En savoir + : APRR



RCEA, transformation en autoroute : l’utilité du projet confirmé, une mise en service espérée pour fin 2021
L’enquête d’utilité publique menée au printemps 2016 portait sur le projet de transformation de la Route Centre Europe Atlantique (RN79) en autoroute sous concession dans la traversée du département de l’Allier (section Montmarrault/A71 – Digoin). Ce projet a fait l’objet d’un avis favorable par la commission d’enquête, notamment au regard des enjeux de sécurité routière (route nationale la plus dangereuse de France).
Le décret de Déclaration d’Utilité Publique devrait être pris d’ici avril 2017, la procédure juridique et financière de mise en concession courant 2018, la finalisation des études techniques sur la période 2017 – 2019, les travaux de 2019 à 2021.

En savoir + : DREAL Auvergne-Rhône-Alpes :  Comité de Pilotage RCEA



Clermont-Ferrand : refonte du stationnement payant en ouvrage
Profitant de l’opportunité de contrat de concession arrivant à terme fin 2016, Clermont Auvergne Métropole (communauté urbaine) a opté pour une gestion publique en régie des principaux parkings souterrains, jusque-là confiés à des exploitants (principalement Indigo – groupe Vinci). Les parkings concernés sont : Jaude Vercingétorix, Mail d’Allagnat, Saint-Pierre, Blaise Pascal et Poterne-Cathédrale. 

En savoir + :  Edition du 5 janvier 2017 – La Montagne

 


  VEHICULES AUTONOMES

Mise à l’étude d’une ligne régulière de transport autonome entre la Pardieu et la zone de l’Eminée [action 15 des Rencontres Citoyennes de la Mobilité] 
Clermont Auvergne Métropole (communauté urbaine) et le SMTC souhaite expérimenter à moyen terme une ligne de transport public, utilisant les véhicules autonomes Easymile, fabriqués par Ligier (à Abrest dans l’Allier). Cette liaison vise à relier le terminus du tramway (Pardieu gare) à la zone de l’Eminée (Luna Park, cirques…), en empruntant les voies piétons / vélos à l’arrière de la zone de la Pardieu, puis un passage sous autoroute (à conserver dans le cadre de l’élargissement), puis une section de voie nouvelle à proximité des restaurants et emprunter le trottoir de la rue de l’Eminée.

En savoir + :  véhicule Easymile
 

  DEUX ROUES

Le "tourne à droite vélo aux feux rouges" : un dispositif qui se déploie sur Clermont-Ferrand

Expérimenté dès 2008 à Strasbourg, Nantes ou encore Bordeaux et introduit au code de la route en 2010, le tourne à droite vélo aux feux rouges est entré en vigueur sur 38 carrefours de la Ville de Clermont-Ferrand.

En savoir + : Le tourne à droite en bref


Deux études pour enclencher une nouvelle dynamique pour le vélo à Clermont-Ferrand
A l’initiative de Clermont Auvergne Métropole (communauté urbaine), deux études sont actuellement en cours pour redynamiser la pratique du vélo :
  • Elaboration du "schéma cyclable communautaire" [action 17 des Rencontres Citoyennes de la Mobilité]. L’étude est confiée au groupement Inddigo, Intervia Etudes et Cerema. Elle vise à dresser un état des lieux, des tracés d’intention, la faisabilité et programmation du schéma cyclable et la réalisation du cahier des charges des premiers aménagements. La durée de l’étude est d’environ 12 mois ;
  • Etude "Parcoura", co-pilotée par Clermont Auvergne Métropole, la Ville de Valence (26) et l’ADEME Auvergne-Rhône-Alpes. Cette étude est réalisée par l’Observatoire national de l'activité physique et de la sédentarité (ONAPS), basé à Clermont-Ferrand. Les objectifs de l’étude vise à :
    • mieux connaître les freins et les leviers pour les habitants à la pratique de la marche et du vélo ;
    • élaborer des recommandations pour augmenter la part des déplacements effectués à pied et à vélo grâce à l’amélioration des parcours piétonniers et cyclables. 
En savoir + : www.onaps.fr/data/documents/Parcoura_Cotech1_CF.pdf

 
Retour SOMMAIRE



MOBILITE

2015, année d’une nouvelle phase de croissance des émissions de gaz à effet de serre lié au transport
Du fait notamment d’une augmentation plus forte de la circulation des voitures individuelles en 2015 (+2,2 % à comparer à +0,9 % / an sur la période 2010 – 2014), les émissions de gaz à effet de serre lié au transport (transport routier responsable de plus de 90% des émissions du secteur) progressent de près de 1 % alors qu’elles étaient en baisse depuis 10 ans (-0,7 % par an de 2004 à 2014).

En savoir + : Compte des Transports 2015


L’Agence d'urbanisme Clermont Métropole co-organisatrice de l’atelier "nouveaux territoires, nouvelles mobilités" des 37ème rencontres de la FNAU
Dans le cadre de la rencontre annuelle des agences d’urbanisme, l’Agence Clermont Métropole a contribué, aux côtés des agences de Bayonne et Reims, à l’organisation, l’animation et la restitution d’une journée d’échanges sur "nouveaux territoires, nouvelles mobilités". Au cœur des échanges, l’impact de la réforme territoriale sur les politiques de mobilités et la plus grande diversité des réponses dans la sphère des déplacements (bus urbains, vélos… mais aussi covoiturage, intermodalité…)

En savoir + : Traits d’Agences décembre 2016 – p25 
 


 TRANSPORTS URBAINS

Brest met en service le 1er téléphérique "transport urbain" de France
Mode de Transport Collectif en Site Propre fortement développé, notamment en Amérique du Sud, Algérie ou Espagne, le téléphérique urbain a fait son apparition dans les offres du réseau de transport public Brestois depuis mi-novembre (1 même ticket pour prendre le tramway, le bus ou le téléphérique). A noter tout de même des problèmes de "rodage", qui font que pour l’instant le système n’est pas disponible en permanence. D’autres agglomérations (Créteil, Grenoble, Orléans, Toulouse) ont confirmé ces dernières semaines le recours à ce type de technologie pour des lignes de TCSP.

En savoir + : Brest Métropole


Clermont-Ferrand concernée par le décret "bus propre"
Pris en application de la loi sur la transition énergétique, le décret sur les bus à faibles émissions a été publié au JO du 12 janvier 2017. Il oblige les agglomérations de plus de 250 000 habitants ou concernées par un plan de protection de l’atmosphère à acheter à partir de 2020 une proportion de plus en plus importante de bus propres (électrique, gaz, hybride) pour arriver à 100 % en 2025.

En savoir + : Décret n° 2017-23
 

 TRANSPORTS FERROVIAIRES

Pas d’accord en vue entre région Auvergne-Rhône-Alpes et SNCF pour les TER
Le renouvellement de la convention pluriannuelle pour l'exploitation des TER Auvergne-Rhône-Alpes devrait prendre effet le 1er janvier 2017, mais les parties ne sont pas parvenues à s'entendre notamment sur le montant annuel de la compensation financière régionale

En savoir + : Article de la Gazette


Un plan régional de modernisation des petites lignes ferroviaires 
La Région Auvergne-Rhône-Alpes (AURA) s’est engagée dans un plan de sauvetage pour les petites lignes TER de la région, qui sont menacées de fermeture à court terme en raison de l’état avancé d’usure de la structure et/ou des voies de circulation. On dénombre 33 lignes (1050 km de voies) reparties sur l’ensemble du territoire régional enregistrant un volume de fréquentation de l’ordre de 19 000 voyageurs quotidiens. Ce plan de financement est porté par l’Etat, la SNCF et la région AURA pour un montant total de 264 millions d’euros sur les cinq prochaines années, dont 111 millions portés par la collectivité régionale.
Sur le Département du Puy-de-Dôme, ce plan concerne les tronçons suivants : "Clermont-Ferrand <> Volvic" ; "Clermont-Ferrand <> Thiers" ; "Riom <> Gannat" ; "Issoire <> Brioude".
A noter que les trois tronçons ferroviaires récemment fermés (Thiers <> Boën ; Ussel <> Volvic et Volvic <> Mont-Dore) ne sont pas concernés par ce plan.

En savoir + : Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes / SNCF Réseau – carte dynamique des travaux réalisés en 2017


LGV Paris <> Orléans <> Clermont <> Lyon : un déblocage du projet en 2017 ?
Le 25 octobre dernier, le Préfet coordonnateur du projet a réuni le comité de pilotage en présence des 4 Régions et de la douzaine d'agglomérations concernées.
Il est proposé :
  • d'engager courant 2017 les études préalables à la déclaration d'utilité publique des sections Nevers <> Roanne <> Lyon et en sortie de la région parisienne (crédits disponibles) ;
  • de mener une tierce expertise sur la section traversant la Région Centre Val de Loire, afin de trancher entre le scénario Ouest (passant au droit d’Orléans, puis traversant la Sologne) et le scénario Médian (ligne principale passant largement à l’est d’Orléans mais raccordant cette ville par un barreau). Cette étude conduite sous maîtrise d'ouvrage Etat d'un montant de 500 000€ devant être cofinancée Etat (50 %) / 4 régions traversées (50 %). Toutefois, la Région Centre Val de Loire a indiqué lors du Comité de Pilotage son refus de participer financièrement à cette étude.
En savoir + : Article de la Montagne "TGV Pocl : le maire de Clermont-Ferrand met en garde la région Centre !" / Article de la Nouvelle République "POCL : le projet de LGV qui ne fait que dérailler"


Le wifi à bord des TGV Paris <>  Lyon 
Depuis mi-décembre, la SNCF propose un service de Wifi a bord des TGV de l’axe Paris <> Lyon. Courant 2017, ce service sera étendu à d’autres axes au départ de Paris : Bordeaux, Nantes, Rennes, Lille, Strasbourg ou encore Marseille. Sur le réseau Intercités, l’axe Paris <> Clermont-Ferrand devrait faire l’objet d’une expérimentation.

En savoir + :  le projet TGV Connect

 

 ROUTES ET AUTOROUTES

A89 accès à Lyon : chantier lancé, ouverture en 2018
Les travaux de liaison entre l’A89 et l’A6 pour assurer la continuité autoroutière Bordeaux – Clermont – Lyon ont été engagés en avril 2016 pour une mise en service en février 2018. Ce projet de 6 kilomètres de long mobilisera un investissement de l’ordre de 150 millions d’euros. En termes de temps de parcours, ce projet permettra une plus grande régularité (2h maxi de Clermont centre à Lyon centre en voiture).

En savoir + :  Fiche descriptive du projet A89 – A6

 

 AUTOMOBILES

Mise en place des pastilles Crit’Air à Grenoble, Lyon-Villeurbanne et Paris
Les véhicules à moteur (voitures, utilitaires légers, 2 roues motorisés) voulant accéder à Grenoble (depuis le 1er novembre, en permanence du lundi au vendredi de 6h à 19h), Lyon-Villeurbanne (depuis mi-décembre 2016 en cas d’épisode de pollution) et Paris (depuis mi-janvier, en permanence du lundi au vendredi de 8h à 20h) doivent s’équiper des vignettes Crit’Air pour pouvoir circuler et respecter les restrictions.
De telles dispositions pourraient s’étendre aux territoires ayant répondu à l’appel à projets « villes respirables en 5 ans », qui concernent en Région Auvergne-Rhône-Alpes outre Grenoble et Lyon,  le genevois français (Annemasse / Bonneville), Saint-Etienne et Clermont-Ferrand.


En savoir + :  ZCR Grenoble / ZCR Lyon - Villeurbanne / ZCR Paris / Futures ZCR : 25 agglomérations potentiellement concernées.


Quelques grandes tendances sur le marché automobile français
Le marché des voitures neuves a connu une dynamique sur l’année 2016, avec plus de 2 millions de véhicules neufs mis en circulation (barre qui n’avait plus été franchie depuis 2011). Les marques de groupe automobile français (Peugeot, Citroën, DS et Renault, Dacia) s’arrogent 55 % des ventes. Les véhicules diesel sont majoritaires (52 % des ventes), mais cette motorisation est en repli (73 % des ventes en 2012), en raison de l’écart de fiscalité se "resserrant" et des interrogations sur ce type de moteur (tricherie sur les tests de pollution, politique anti-diesel de certaines municipalités…).

En savoir + :  communiqué de presse du comité des constructeurs français d’automobiles
 
Retour SOMMAIRE



VU DANS LA PRESSE NATIONALE
  • Clermont-Ferrand : le SMTC dévoile les lauréats d’Auvermoovmobilicités – 17 janvier 2017
  • Convention TER : Grand Est signe… mais pas Auvergne-Rhône-Alpes – Ville, Rail et Transports – janvier 2017
  • TER : le premier Régiolis circule en Auvergne-Rhône-Alpes mobilicités – 14 décembre 2016
  • La bataille du véhicule autonome – Ville, Rail et Transports – novembre 2016

PUBLICATIONS
  • FNAU, Traits d’Agences, hiver 2016-2017. Articles recommandées : "Mobilité autonome, made in Auvergne" (p13) / "Les Rencontres Citoyennes de la Mobilité" (p15)
  • FNTV, Les chiffres clés du transport interurbain, octobre 2016. A télécharger sur le site de la FNTV
  • INSEE, Partir de bon matin à bicyclette. A télécharger sur le site de l’INSEE
  • Ministère de l’Environnement, de l’Energie, de la Mer, Les infrastructures linéaires de transport : évolutions depuis 25 ans, décembre 2016. A télécharger sur le site Internet du Ministère
  • Urbanisme hors-série N°58, Bordeaux : les nouveaux espaces de la mobilité métropolitaine, novembre 2016. A commander sur le site Internet Urbanisme

AGENDA
  • Restitution des États généraux de la mobilité durable – Paris – 7 mars 2017
    En savoir + : GART
  • Journées techniques billettique – repères pour des solutions innovantes adaptées aux territoires – Paris – 13 et 14 mars 2017
    En savoir + : CEREMA
  • Semaine Internationale du Transport et de la Logistique – Paris – du 14 au 16 mars 2017
    En savoir + : SITL
  • Salon ITS (Intelligent Transport System) – Strasbourg – du 19 au 22 juin 2017
    En savoir + :  ITS

APPEL A PROJET
  • ADEME – "AURATRANS" (appel à projets transports en Auvergne-Rhône-Alpes)
    En savoir + : AURATRANS
  • ADEME – "AURAMOB" (appel à projets mobilités en Auvergne-Rhône-Alpes)
    En savoir + : AURAMOB
Copyright © Agence d'urbanisme et de développement Clermont Métropole, Tous droits réservés.
Newsletter de l'Observatoire des Mobilités

Adresse :
68 ter, avenue Edouard Michelin - 63100 Clermont-Ferrand
www.clermontmetropole.org
Contact : agence@clermontmetropole.org